l'école de démouville

Origines

Il est certain qu'en 1813, l'école fut située à Démouville pour les enfants des quatre communes voisines : Démouville, Cuverville, Giberville et Colombelles.

Avec la loi Guillot du 28 juin 1833, chaque commune de plus de 500 habitants devait avoir son école. A cette date, Démouville recensait 489 habitants et cherchait un moyen pour pallier la différence. Pour cela, elle a souhaité le rapprochement avec Giberville et Cuverville qui comptaient alors respectivement 240 et 150 habitants.

Le 1er mai 1848, Jacques Royer fut le premier instituteur a enseigner aux garçons à Démouville, puis la religieuse Marie Barabé, la première institutrice pour filles en 1853.

Mairie -Ecole

Dès 1858, se discute la construction ou l'achat d'un bâtiment qui serait à la fois maison-école et mairie. Jean Brasnu, le maire de l'époque préconisait l'achat du bâtiment existant, ce qui en réduisait considérablement le coût par rapport à la construction d'un bâtiment neuf, alors que la Préfecture quant à elle préconisait une construction neuve.

Le 1er mai 1861, le conseil municipal votait finalement pour l'achat d'un terrain de 700 m² à Monsieur Lecomte au prix de 185 francs l'are.

La construction de l'école-mairie s'effectue en 1863 (bâtiment existant encore aujourd'hui, entièrement occupé par la mairie avec une extension de 1981). Il semble que la date <1883> inscrite au fronton soit erronée à la suite des travaux de rénovation effectués après la seconde guerre. C'est Victor Guillot, arrivé à Démouville en 1857 qui enseignera le premier dans cette école de garçons. Il y restera 42 ans !

Ecole des filles

La commune achète la maison de Victor Damase-Bouet en décembre 1865 pour y installer l'école des filles. Cette maison construite vers 1810, se situe au 13 rue du Centre et appartient aujourd'hui à la pharmacie.

L'institutrice est une religieuse du nom de Legrain. En 1864, l'école de Demouville accueille les enfants de Cuverville et il subsistera de nombreux contentieux et des conflits entre les enfants des deux communes (un peu sur le modèle de la guerre des boutons). La première institutrice laïque sera Victorine Mahière qui arrivera en 1877, et qui deviendra Madame Morice en 1881. Elle restera à Démouville jusqu'en 1911.

La loi de séparation de l'église et de l'Etat en 1905 ne donnera lieu à aucun changement à Démouville.

Nouveau groupe scolaire

La construction du nouveau groupe scolaire s'effectuera en 1957 sur un terrain acheté en 1954 à Monsieur Goujon de Saint-Thomas. Cette école sera complétée de l'école maternelle en 1972.

Le second groupe scolaire sera ouvert en 1976